Le deuil vécu par l’enfant

Le deuil est spécifique chez l’enfant et est vécu différemment de celui de l’adulte. Il est vécu en fonction de plusieurs éléments notamment son âge, son expérience avec la mort, le type de décès et ses circonstances ainsi qu’en fonction de sa compréhension du concept de la mort. Il est primordial de considérer tous ces éléments lorsqu’un professionnel engage une démarche d’aide auprès de celui-ci. D’autre part, le deuil évolue à travers le développement du jeune. En effet, à chaque étape de sa vie, il pourra constater, vivre et réaliser toutes les pertes relatives à l’absence du défunt.

Je possède une formation qui me permet d’aider et d’accompagner les jeunes en considérant que ce sont eux-mêmes qui sont les experts de leur deuil dans leur singularité. J’interviens de pair avec le parent en lui offrant l’écoute et l’accompagnement dont il a besoin afin d’être en mesure de mieux aider son enfant. De plus, je m’assure que le parent soit entendu et soutenu dans ses besoins puisqu’il est, lui aussi bien souvent, endeuillé. Josée Masson, travailleuse sociale et fondatrice de Deuil-Jeunesse, compare d’ailleurs le fait d’être à la fois endeuillé et parent d’un enfant en deuil à la réalité d’un parent qui présente des symptômes de gastro-entérite et qui doit prendre soin d’un enfant également atteint. Cette image met en parallèle la complexité et le défi de répondre à nos propres besoins en tant qu’endeuillé sans toutefois négliger ceux de nos enfants. Il faut se donner le droit de ne pas être parfait, respecter le rythme de chacun et également respecter l’unicité de chaque deuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *